Augmentation par bloc osseux - blocs osseux autologues

  • Block augmentation
    Situation post-operatoire
  • Block augmentation
    Crête alveolaire sévèrement résorbée
  • Block augmentation
    Bloc osseux viséà la crête
  • Block augmentation
    Empêchement de résorption avec cerabone®
  • Block augmentation
    Implantation 3–4 mois après augmentation
L’augmentation par bloc est une technique mise au point pour la reconstruction de crêtes alvéolaires sévèrement résorbées ou pour la régénération de défauts complexes. À cette fin, des blocs d’os autologue sont généralement prélevés en intra- et extra-oral ou, en cas d’atrophie particulièrement sévère (et de nécessité d’une quantité importante d’os), sur la crête iliaque. Les autres sites donneurs externes comprennent la voûte crânienne, les côtes et les tibias. Les sites de prélèvemet intra-oraux, comprenant la symphyse mandibulaire, la branche montante de la mandibule, la région rétromolaire ou la tubérosité du maxillaire, représentent une alternative valable pour la réparation de défauts alvéolaires plus localisés. L’un des avantages d’un bloc intra-oral est la proximité étroite des sites donneur et receveur ainsi qu’un accès chirurgical plus aisé ; ces facteurs permettent de réduire la morbidité du site donneur et les coûts.

Combination avec cerabone®

L’utilisation d’un mélange d’os autologue et de matériaux xénogéniques (cerabone®) procure les avantages caractéristiques des deux matériaux : le potentiel biologique du greffon autologue induit une incorporation rapide du greffon et de l’implant, alors que la stabilité tridimensionnelle de cerabone®, appliqué pour combler les vides potentiels, constitue une barrière à la résorption, entraînant une amélioration globale du résultat esthétique.

Les greffons sont généralement fixés au site d’augmentation avec des vis d’ostéosynthèse. En règle générale, les blocs osseux prélevés en intra-oral montrent une résorption plus faible que les greffons issus de la crête iliaque ; toutefois, ils procurent également un volume osseux nettement moindre. En raison de ses propriétés ostéogéniques et ostéoinductrices, l’os autologue constitue un support idéal pour la régénération osseuse ; ainsi, même des défauts verticaux étendus peuvent être traités. Dans ce cas, l’incorporation rapide des blocs osseux permet une implantation précoce, souvent après 3 à 4 mois seulement. De nos jours, les instruments modernes facilitent la procédure de prélèvement ; les micro-scies et les dispositifs piézo-chirurgicaux par exemple permettent au chirurgien de réaliser une incision précise, entraînant moins de perte osseuse et un traumatisme chirurgical moindre pour le site donneur. Après prélèvement des blocs, le site donneur peut être comblé par une éponge de collagène (Jason® fleece) pour favoriser l’hémostase.

Après fixation des blocs au site receveur, la zone entourant le bloc peut être comblée par un matériau de greffe osseuse. Un matériau à résorption lente, tel que l’os bovin cerabone®, peut contribuer à empêcher la résorption rapide du bloc osseux. Il est important de noter que des études comparatives ont montré une résorption moindre lorsque les blocs sont recouverts d’une membrane telle que collprotect®.

Please Contact us for Literature.