Élargissement de la gencive attachée

  • Vestibule très peu profond et tissu kératinisé insuffisant.
  • Préparation d’un lambeau de demi-épaisseur.
  • Fixation de mucoderm® au périoste
  • Tissus mous regenerés, élargissement vestibulaire.
La perte de gencive attachée affecte la santé comme l’esthétique buccales, et compromet en outre le soutien naturel des dents ou des prothèses dentaires [1, 2]. La vestibuloplastie est une technique chirurgicale pré-prothétique mise au point pour reconstruire une profondeur vestibulaire suffisante en réduisant les tensions musculaires élevées qui étirent vers les côtés maxillaire ou mandibulaire [3, 4]. Deux techniques fréquemment utilisées pour reconstruire des tissus muqueux déficients sont la greffe de gencive libre (GGL) et la greffe de tissu conjonctif sous-épithélial (GTCS) [5]. La technique de référence reste toutefois la GGL autologue issue du palais dur, en particulier lors de la reconstruction d’une nouvelle bande de gencive attachée [3, 6, 7]. En raison de plusieurs limites, par ex. la quantité de tissu autologue existant, l’inconfort durant le prélèvement tissulaire, et les différences de couleur [6], des alternatives telles que la matrice acellulaire porcine mucoderm® ont été mises au point.

Situation initiale

Une bande d’au moins 1 mm de gencive kératinisée est requise pour permettre la régénération du greffon acellulaire. Plus la quantité des tissus natifs entourant la matrice mucoderm® est importante, meilleure est la transmission des informations biologiques au greffon.

Réhydratation

Une réhydratation de mucoderm® pendant 3 à 5 minutes dans une solution saline stérile ou du sang est essentielle avant son utilisation. La souplesse de la matrice mucoderm® peut être ajustée en augmentant la durée de réhydratation.

Immobilisation

Un contact étroit entre mucoderm® et le lit de la plaie est requis pour garantir la revitalisation de la zone greffée.

Suture

Un contact étroit est essentiel pour une cicatrisation et une intégration tissulaire sans problème, et peut être obtenu par une suture périostée suspendue en profondeur et une suture de matelassier ou une suture discontinue simple en surface. Une suture sans tension de mucoderm® nécessite une profondeur suffisante du lit vestibulaire.

Exposition

mucoderm® peut être laissée exposée pour les procédures de vestibuloplastie sans autre recouvrement de la plaie. Ainsi, mucoderm® sera étroitement fixée au périoste.

Soins après

Le champ opératoire doit être traité avec soin après la chirurgie et les patients seront convoqués toutes les semaines pour évaluer la cicatrisation.

mucoderm® for broadening of the attached gingiva
mucoderm® zur Verbreiterung der befestigten Gingiva

mucoderm® garantit non seulement une correspondance optimale de  couleur à celle des tissus environnants, mais réduit également la douleur et l’inconfort ressentis par le patient. Après une  réhydratation dans une solution saline stérile ou du sang, la matrice peut être aisément découpée. Après la préparation d’un lambeau de demi-épaisseur, la muqueuse mobile est positionnée apicalement et fixée au repli vestibulaire profond, ce qui permet la formation d’un nouveau vestibule. La matrice mucoderm® sera placée en contact étroit avec le périoste exposé et fixée fermement pour permettre sa revitalisation par les cellules et les vaisseaux sanguins sous-jacents. Veuillez noter qu’une cicatrisation à ciel ouvert réduira vraisemblablement le délai de dégradation de mucoderm®.

[1] Arnoux et al. Int J Oral Maxillofac. Implants. 1998; 13(4): 565-8
[2] George and Dhir. J Int Clin Dent Res Organ 2015; 7 (1):119-31
[3] Cranin AN. J Oral Implantol. 2002; 28(5): 230-7
[4] Heller et al. J Oral Implantol 2000; 26(2):91-103
[5] OH SL. Gen Dent. 2009; 57(4): 381-5
[6] Fröschl and Kerscher. J Craniomaxillofac Surg. 1997; 25(2): 85-90
[7] Edel A. Periodontol Clin Investig. 1998; 20:12-20