Préservation de l’alvéole - implantation différée

  • Delayed implantation
    Dent à extraire
  • Delayed implantation
    Alvéole après extraction
  • Delayed implantation
    Comblement avec maxgraft® et recouvrement avec une éponge en collagène
  • Delayed implantation
    Guérison de l'alvéole après ~3 mois
  • Delayed implantation
    Implant placé dans l'alvéole guéri.
L’alvéole est tapissée d’os fasciculé, un os spongieux dans lequel s’insèrent les fibres parodontales. Cet os est nourri par le parodonte et, par conséquent, se résorbe après extraction d’une dent ; en cas d’os buccal mince, toute la paroi buccale peut se résorber. Le comblement de l’alvéole par un matériau de greffe osseuse peut ne pas empêcher la résorption de l’os fasciculé, mais contribue certainement à maintenir le volume alvéolaire, permettant ainsi ultérieurement une mise en place stable de l’implant, et améliorant le résultat esthétique de la prothèse finale. Si l’implantation est programmée dans les 16 semaines qui suivent l’extraction (implantation différée), un matériau de greffe, tel les granulats allogéniques maxgraft®, peut être utilisé pour favoriser une régénération osseuse rapide des alvéoles.

Application des particules

Durant la mise en place, éviter de comprimer excessivement les particules ; des particules moins tassées laissent plus d’espace pour la croissance des vaisseaux sanguins et la formation d’une nouvelle matrice osseuse.

Réhydration des granulats

La réhydratation des granulats maxgraft® (comme cerabone® ou maxresorb®) dans le sang du site du défaut ou une solution saline n’est pas nécessaire, mais, les particules mouillées tendant à s’agglutiner entre elles, cette réhydratation simplifie la manipulation et la mise en place.

Recouvrement de l’alvéole

Lorsque les parois osseuses sont intactes, la mise en place d’une membrane barrière n’est pas nécessaire ; toutefois, le recouvrement de l’alvéole est recommandé lorsque l’on utilise des matériaux de greffe. L’éponge Jason® fleece contribue à empêcher la migration des particules et protège l’alvéole.

Socket with intact walls

Les matériaux de greffe servent de support ostéoconducteur pour la formation d’os nouveau au sein de l’alvéole. Un matériau de greffe idéal se résorbe à la même vitesse que celle à laquelle l’os de l’hôte se forme ; ceci garantit la stabilité tridimensionnelle et prévient la colonisation par les tissus mous sans retarder le processus de cicatrisation. Du fait de la présence de collagène préservé, les granulats allogéniques maxgraft® se caractérisent par une capacité de régénération très élevée et sont complètement remodelés dans l’os du patient dans un laps de temps de seulement ~3-4 mois. Par conséquent, les granulats allogéniques constituent le meilleur choix pour une implantation différée. Les granulats d’os bovin (cerabone®) ou les particules synthétiques (maxresorb®, collacone® max) peuvent également être utilisés, mais n’aboutissent généralement pas à une régénération osseuse complète 16 semaines après l’extraction.

La « préservation de l’alvéole » se réfère généralement au comblement d’une alvéole dotée de parois osseuses intactes. Dans ce cas, la mise en place d’une membrane n’est pas nécessaire, mais est souvent réalisée pour prévenir la migration de particules de greffe osseuse dans la cavité orale. Pour le recouvrement de l’alvéole, l’éponge Jason® fleece représente un choix plus rentable que les membranes barrières. L’éponge de collagène protège l’alvéole et le matériau de greffe, contribue à la cicatrisation de la plaie, et peut être laissée exposée pour une cicatrisation à ciel ouvert. Une autre solution valable consiste à boucher l’alvéole avec mucoderm®. Cette matrice tridimensionnelle de collagène naturel aide à maintenir les contours des tissus mous et, en particulier pour les restaurations de la zone des dents de devant, garantit des résultats esthétiques optimaux.

 

Please Contact us for Literature.