botiss maxgraft® cortico

maxgraft® cortico

Plaque d’os cortical allogénique
maxgraft® cortico est une plaque préfabriquée constituée d’os allogénique traité. Ce produit est similaire à l’os autologue et peut être utilisé pour la technique de coffrage. maxgraft® cortico a été mis au point pour prévenir la morbidité du site donneur et éviter le prélèvement et la découpe chronophages de blocs osseux cortico-spongieux autologues.
  • Augmentation verticale
  • Augmentation horizontale
  • Augmentations tridimensionnelles complexes
  • Défauts de dent uniques
  • Élévation du plancher sinusien
  • Fenestrations

Comblement du défaut

Pour faciliter l’ostéosynthèse, des particules allogéniques (par ex. maxgraft®) peuvent être utilisées pour combler le défaut. Le collagène humain préservé procure une excellente ostéoconductivité et permet un remodelage complet. Le mélange avec des copeaux autologues ou des matrices de particules de PRF peut favoriser l’ossification.

  • Technique d’augmentation bien établie mettant en œuvre un matériau nouveau
  • Réduction importante de la durée d’intervention
  • Plaques fines, uniformes, standardisées
  • Pas de morbidité du site donneur
  • Pas de limite de disponibilité pour les interventions d’augmentation importante

Art.-No.

Dimensions

Content

BO-31251

25x10x1 mm

1x cortical strut

BO-34000

cortico trimmer

maxgraft® cortico animation
maxgraft® cortico animation
Shell technique with maxgraft® cortico - live surgery by Dr. Jan Kielhorn
Shell technique with maxgraft® cortico - live surgery by Dr. Jan Kielhorn
maxgraft® cortico allogenic bone plate
maxgraft® cortico - allogenic bone plate

La taille appropriée de la plaque est estimée après élévation du lambeau muqueux ou en préopératoire à l’aide d’un logiciel de planification. La plaque est ensuite coupée en extra-oral à l’aide d’un disque diamanté. La plaque est positionnée à une certaine distance du site du défaut par un préperçage de la plaque et de l’os du paPour prtient ; la fixation est réalisée avec des vis d’ostéosynthèse de manière à créer un compartiment fixé. évenir la perforation des tissus mous, les arêtes vives doivent être éliminées, par ex. à l’aide d’une fraise boule en diamant. L’espace entre l’os du patient et la plaque corticale peut être comblé par divers matériaux particulaires pour greffe osseuse. Ensuite, la zone d’augmentation doit être recouverte d’une membrane barrière (Jason® membrane, collprotect® membrane), et une fermeture sans tension et résistante à la salive doit être réalisée.

Please Contact us for Literature.