maxresorb® - Phosphate de calcium biphasique synthétique

maxresorb®

Phosphate de calcium biphasique synthétique
maxresorb® est un substitut osseux innovant, sûr, fiable et entièrement synthétique, qui permet une résorption contrôlée et offre des propriétés de manipulation remarquables. maxresorb® est composé à 60 % d’hydroxyapatite (HA) et à 40 % de phosphate tricalcique bêta (β-TCP). Le procédé de production synthétique unique assure une distribution entièrement homogène des deux phases minérales.
  • Préservation de l’alvéole et de la crête
  • Augmentation de la crête
  • Défauts intra-osseux (1 à 3 parois)
  • Furcations (classes I-II)
  • Élévation du plancher sinusien
  • Défauts osseux

Taille des particules

Il est préférable d’utiliser les granules de petite taille dans la région esthétique pour obtenir un meilleur contourage de surface, alors que les granules de grande taille permettent d’améliorer la revascularisation des défauts plus importants.

Réhydratation

L’excellente hydrophilie de maxresorb® permet une réhydratation rapide. La réhydratation (dans le sang du défaut ou une solution saline) n’est pas nécessaire, mais facilite la manipulation et l’application, les granules humides s’agglutinant ensemble.

Compresion des particulesles

Éviter une compression excessive des particules durant la mise en place. Des particules moins tassées laissent de l’espace pour la croissance des vaisseaux sanguins et la formation ultérieure d’une nouvelle matrice osseuse.

Rentrée

Une période de cicatrisation d’au moins 5 mois est recommandée pour garantir une intégration stable des particules. Pour des procédures d’augmentation moins étendues, la période de cicatrisation est généralement réduite.

Mélange avec d'os autologue

Le mélange de maxresorb® et d’os autologue entraîne une activité biologique (propriétés ostéoinductrices et ostéogéniques de l’os autologue) et favorise une régénération plus rapide et une meilleure formation d’os nouveau.

  • Synthétique, résorbable, sans risque et stérile
  • Stabilité tridimensionnelle et mécanique du greffon
  • Procédé de production exclusif en plusieurs étapes
  • Macropores de 200 à 800 μm
  • 60 % HA / 40 % ß-TCP
  • Ostéoconducteur
  • Ultra high interconnected porosity
  • Micropores from 1 to 10 μm

Art.-No.

Particle size

Content

20005

0.5-1.0 mm (S)

1x0.5 cc

20010

0.5-1.0 mm (S)

1x1.0 cc

20105

0.8-1.5 mm (L)

1x0.5 cc

20120

0.8-1.5 mm (L)

1x2.0 cc

Art.-No.

Dimensions

Content

21211

20x10x10 mm

1xblock

21221

20x20x10 mm

1xblock

Lateral sinus lift with maxresorb®
Lateral sinus lift with maxresorb®
Sinus lift using maxresorb® mixed with autologous bone - surgery by Dr. A. Pandolfi
Sinus lift using maxresorb® mixed with autologous bone - surgery by Dr. A. Pandolfi
Ice-cone cream technique with maxresorb® and collprotect® – Dr. Alfonso Caiazzo (Italy)
Ice-cone cream technique with maxresorb® and collprotect® – Dr. Alfonso Caiazzo (Italy)
maxresorb® - innovative biphasic calcium phosphate with two resorption phases
maxresorb® - Innovative biphasic calcium phosphate with two resorption phases

La composition spécifique de maxresorb® favorise la formation rapide d’os nouveau vital, assurant une stabilité mécanique et tridimensionnelle à long terme. L’ostéoconduction de maxresorb® est possible grâce à la matrice de pores interconnectés (d’une taille allant de 200 à 800 μm) et d’une porosité très élevée d’environ 80 %. La microporosité élevée et la surface nano-structurée facilitent l’adsorption du sang par capillarité, des protéines et des cellules souches. Les macropores sont un support idéal pour la croissance des cellules ostéogéniques et l’intégration osseuse.

[1] Gauthier et al. Journal of materials science. Ma-terials in medicine, 1999; 10:199–204
[2] Schwartz et al. Journal of materials science. Materials in medicine,1999;10:821–825
[3] Eriberto Bressan et al. PLOS One, 2012, VOl 7, Issue 11; e49146